Fabrication d'Olyset en Afrique

'Fait en Afrique, par les Africains, pour les Africains'

La mousquitaire Olyset est un outil essentiel dans la lutte contre le paludisme.

En Afrique, un enfant meurt du paludisme toutes les 40 secondes. La première moustiquaire MILD recommandée par l'OMS à être fabriquée en Afrique, Olyset Net a commencé à être produit en Afrique en 2003 lorsque Sumitomo Chemical a fourni une licence d'accès à la technologie, libre de redevance, à A to Z Textile Mills à Arusha, en Tanzanie, et s'est agrandi en 2008 avec l'ouverture officielle d'une usine en co-entreprise 50/50. Ceci a accru notre partenariat avec A to Z en Afrique Orientale et en 2010, la capacité de production des moustiquaires Olyset a atteint 30 millions de MILD par an, créant ainsi 8000 emplois ; plus de la moitié de la production globale des moustiquaires Olyset et une contribution remarquable à l'économie locale.

Sumitomo Chemical estime que pour être durable, la production de moustiquaires doit être localisée en Afrique. La production locale en Afrique fournit un produit de santé publique vital et stimule en même temps le développement économique au-delà de l'aide et vers un esprit entreprenant d'autosuffisance.

Pour une analyse de l'impact économique des installations de production des moustiquaires Olyset à Arusha, reportez-vous à l'étude menée par l'École des Études Orientales et Africaines de l'Université de Londres.University of London School of Oriental and African Studies here.